Une leçon est à tirer de tout cela, alors que nous vivons dans une époque gangrenée par la désinformation, l'à peu-près, les apparences et le mensonge : les Niçois doivent impérativement réapprendre leur histoire, qui fut volontairement occultée et falsifiée, afin d’éradiquer de leur ville ceux qui se déguisent en niçois pour mieux détruire l’identité niçoise.

Pour conclure, les Niçois ne sont pas Provençaux ni Occitans : au moyen âge, ils ont toujours été en guerre avec la Provence,  ; durant l’époque révolutionnaire, la Convention des Colons marseillais, composée de provençaux, dirigea de comté de Nice et martyrisa ses habitants ;  la lie de Marseille envahit Nice, la pilla, coupa des têtes, les planta sur des piques et obligea les passants à les embrasser. Les provençaux installèrent la guillotine à Nice, fusillèrent les résistants Barbets et soumirent les Niçois aux pires lois. Plus tard, en 1860, les provençaux, illégalement inscrits sur les listes du plébiscite, enchaînèrent de nouveau Nice à la France ; aujourd’hui, on sait ce qu’il en est.

Que des « Occitans » résident à Nice, soit, mais qu’ils prétendent se mêler des affaires niçoises, et se déguiser en Niçois, pour nous inféoder à leur « Occitanie » imaginaire cela est inacceptable. Les Niçois comme leurs ancêtres défendront leur drapeau, et gare à qui y touchera.