18 avril 2010

L'utilisation des morts Niçois

Nous en venons au couplet sur les morts niçois qui, lui, est véritablement odieux. Napoléon III, comme nous l’avons vu, s’était emparé de Nice pour la transformer en bouclier à ses frontières, et il ne fit qu’y construire des casernes comme ses successeurs ; les Niçois furent injustement sacrifiés à une cause qui n’était pas la leur : la récupération de l’Alsace et de la Lorraine et la pérennité de l’Empire colonial français. Plus de quatre mille d’entre eux ont été contraints au sacrifice suprême, n’ayant d’autres choix que la mort... [Lire la suite]